Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CLUB VOSGIEN DOMPAIRE-LA GITTE

marches pour tous les âges et tous les niveaux, raquettes et entretien des sentiers

Dimanche 21 juin Les Arrentès de Corcieux

Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux
Dimanche 21 juin  Les Arrentès de Corcieux

C'était rendez vous en terre inconnue, puisque cette randonnée n'avait pas fait l'objet d'une reconnaissance préalable. Mais sur nos 6 participants, pas moins de 4 experts en localisation étaient à la barre.

Autant dire que rien a été laissé au hasard, même pas la confiance.

Comme on avait envie d'éviter les endroits fréquentés, c'est sur les hauts de Corcieux que l'organisateur avait jeté son dévolu pour cette sortie dominicale.

Une boucle de 17.4 km et 580 m de dénivelé au départ des Arrentès vers la tète de Nayemont et le champ des roches.  

Pour la première partie du voyage, le sommet nous a fait tourner la tete,   quand les courbes se transforment en  droite. Mais , comme Moise menant son troupeau vers la terre promise, le meilleur d'entre nous ( je veux parler du GPS) trouva le chemin à travers la jungle vers le point sublime.

La tete de Nayemont qui offre un magnifique panorama à 380°. Au club Dompaire-La Gitte on ne compte pas et on rajoute 20°  tellement s'est beau. Pour l'observation, on comprend pourquoi l'endroit est appelé le Vercors vosgien.

Un repas au pied d'une ruine, sorte de bergerie improvisée qui veille sur le royaume des digitales, présentes sur toute la randonnée.

Certains en ont profité pour savourer les premières brimbelles.

Puis la descente vers le Champ des Roches, chaos granitique de 400 m qui na pas encore dévoilé tous ces mystères.

Un temps magnifique et un très beau circuit.

Ceux qui avaient piscine ont eu tort car hier, aux Arrentès, c'était "the place to be".

Patrick

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article